Didus Key

Sutor, ne supra crepidam. Apelle.
D'aucuns n'aimeront pas mon travail. Il parait inachevé, mal foutu parfois, ou erroné. Trop sombre, trop noir, trop contrasté, trop triste, trop... Trop on comprend pas. Mais je ne sais plus faire de la photo pour montrer ce qui est. Je me sentirais fumiste. Je fais ce que j'ai envie de sortir. Mes tripes, ma tête, mes rêves.
J'ai envie de transmettre. La question est : quoi ?
Alors je montre des photos, entre l'envie de reconnaissance qui nourrit mon ego, et une forme de modeste don au monde invisible qui nourrit mon moi.
Certains ont travaillé avec moi et, par respect, se taisent. D'autres font l'effort de me suivre dans mes idées.
Je ne sais pas monter le beau, je ne sais plus ce que ça veut dire. Je ne veux que montrer les tripes de mes sujets mêlées aux tripes de mes projets.
Chez moi, vous ne serez pas magnifique parce que vous êtes exceptionnellement beaux et belles. Vous le serez parce que vous serez anormalement humain.